Retour au XVe siècle à Neuvic

Gente féminine bien accoutrée, damelots aux affublements typiques, fanions traversant le ciel… la Place du marché de Neuvic, ou NovucVicus, s’est transformée, ce mercredi 24 novembre 2021, en un véritable spectacle moyenâgeux. Or i allons !

Bénévoles et organisateurs de l’évènement

Lola, Chloé, Eloïse, Etienne et Laura, un groupe de cinq étudiant.e.s en BTS GPN au Lycée Henri Queuille de Neuvic (19), ont en effet investi le marché de Neuvic et l’ont transporté au XVème siècle le temps d’une matinée, dans le cadre d’un Projet « Initiative et Communication » (PIC).

Soutenus par plusieurs bénévoles, ils ont ainsi pu proposer au public des animations ludiques, artistiques et spectaculaires pour le faire retourner à une époque où la courtoisie et les combats de chevaliers rythmaient le quotidien du peuple neuvicois.

Dans l’ambiance générale festive, on pouvait odir les claquements des sabots de l’intrépide palefroi Naf Naf, monté élégamment par Lola, tandis qu’ici et là déambulait Rémy sur son monocycle.

Dans l’arène à l’écart des commerçants, deux preux chevaliers guerroyaient. On imaginait alors que la bastaille opposait un soldat de l’Ost à l’ennemi, venu envahir le château ! Quand l’un chut, l’autre gagna. Les deux valeureux combattants allaient à la mortaille en se boutant violentement – en témoignent les photos ci-après, prises par la bénévole Éléa.

En cette vague de froid polaire de fin novembre, le public pouvait aussi profiter d’une bonne pitance. On fleurait l’odeur des crêpes du bénévole Siméon à plusieurs lieues ! Le chocolat chaud et la tarte aux pommes étaient une francherepue.

Après cette pause gourmande, des damoiselles aux belles cotelles entraient en scène pour danser deux guiguedouilles.

En résumé : un événement alternant moments cois où l’on fatrouillait, et temps dynamiques de spectacles vivants. Ainsi, piétonner dans le marché devenait un plaisir pour les yeux de la jouvence et ceux des plus âgés ! Il n’y avait pas de quoi s’escagacer.

Lola, Chloé, Eloïse, Etienne et Laura

Crédit photos : Eléa Toso et Étienne Roulet.