gestion et valorisation des haies et bois bocagers

Le lycée Henri Queuille et son exploitation agricole la ferme du Manus ont accueilli une demi-journée d’information et de démonstration sur la gestion et la valorisation des haies et du bois bocager le 1er octobre. 70 étudiants en BTS GPN et une quinzaine d’agriculteurs y ont participé.

formation gestion des haies et bois bocagers

En participant à l’entretien d’un maillage bocager de qualité, les pratiques agricoles contribuent pleinement à la préservation des milieux naturels du site Natura 2000 des Gorges de la Dordogne. Au-delà de l’intérêt environnemental et paysager, la gestion durable des haies bocagères constitue un réel enjeu économique. Valorisé sous forme de plaquettes, le bois produit peut en effet être utilisé comme litière animale ou bois énergie, et ainsi participer à accroître l’autonomie des exploitations agricoles. Dans ces années de paille chère, c’est une alternative très compétitive.

Ainsi, dans le cadre de l’animation du site Natura 2000 des Gorges de la Dordogne, la LPO Limousin et Auvergne, le LEGTA de Neuvic, la Mission haies Auvergne, et la Chambre d’Agriculture 19 ont organisé une demi-journée technique sur la valorisation du bois bocager.

Quel est l’intérêt des haies sur une exploitation ? Quelle peut être leur productivité ? Comment réaliser un chantier rentable ? Comment valoriser le bois produit ? En litière, en bois énergie ? Les réponses à ces questions ont été apportées grâce à une intervention en salle par Stéphane HEKIMIAN, de la Mission Haie Auvergne.

Une démonstration a ensuite été réalisée sur une des parcelles de la ferme du Manus avec l’entretien d’une ripisylve. Les bois coupés par un élagueur professionnel ont été broyés sur place par une déchiqueteuse. Les copeaux seront mis à sécher puis installés en sous couche de litière dans une des stabulations de la ferme du Manus.   Les agriculteurs et les étudiants présents ont ainsi pu savoir quels bois couper pour assurer la pérennité et la fonctionnalité de la haie, quelles essences privilégier pour la qualité de la litière, quand intervenir et avec quel matériel.

Une journée qui se place donc au cœur de l’agroécologie, et qui a permis de montrer les intérêts tant écologiques qu’économiques des haies champêtres sur le territoire de la Haute Corrèze.

Carine Rougier, enseignante en aménagement

formation gestion des haies et bois bocagers
formation gestion des haies et bois bocagers
formation gestion des haies et bois bocagers